Estimer votre projet maison en 4 étapes

02 juillet 2018
Si certains constructeurs de maisons comme Tanaïs Habitat peuvent vous aider à établir votre plan de financement immobilier, il reste nécessaire de le comprendre.

1) Examinez toutes vos charges

Pour évaluer votre capacité d’emprunt, recensez toutes vos charges (crédits, assurances…) et intégrez-les à votre plan de financement immobilier . Attention : au-delà de 33% d’endettement, les banques peuvent rejeter votre demande.

2) Intégrez votre apport personnel

Si vous avez un apport personnel, intégrez-le à votre plan de financement immobilier. Il viendra réduire le montant de votre emprunt.

3) Estimez votre éligibilité au Prêt à Taux Zéro

Le nouveau Prêt à Taux Zéro (PTZ+) permet à 70% des ménages primo-accédants de financer une partie de leur investissement immobilier (sous réserve de respecter un seuil de ressources). Remboursable 12 à 25 ans après le prêt principal, allège le montant des mensualités dans vos premières années d’installation. Lui aussi devra figurer dans votre plan de financement immobilier.

4) Examinez les taux d’intérêt

Plus vous empruntez longtemps, plus les taux sont élevés. Dans la mesure du possible, et toujours dans le respect du seuil des 33%, élaborez un plan de financement immobilier le plus court possible.

Votre crédit vous coûtera moins cher.

5) Côté mensualités

Une fois par an, vous pourrez moduler, à la hausse ou à la baisse, leur montant (mensualités modulables). Vous pourrez aussi, sans excéder cinq fois tout au long de votre prêt, reporter une ou plusieurs mensualités (mensualités reportables).

6) Pensez aux frais annexes..

Des frais annexes viennent se greffer au montant global du prêt, à savoir :

  • Les frais de notaire

  • Les frais de raccordement éventuels aux réseaux d’eau et d’électricité

  • Les garanties (assurance de prêt…)

  • Les travaux éventuels

Quoi qu’il en soit, seul un professionnel du plan de financement immobilier peut accepter votre demande.

Les thématiques «Conseils»